Qui veut aller loin ménage sa monture…. et sa musculature !

Cela fait 33 ans que je pratique l’équitation et je constate que ce sport est en décalage avec les autres sports en matière de préparation physique.

Au cours des dernières décennies il n’y a eu que très peu d’évolution dans l’apprentissage et le coaching des cavaliers : on ne prépare correctement qu’un seul des 2 athlètes, le cheval !


Il n’est pas rare d’entendre « de toutes façons c’est le cheval qui fait tout », ce genre de phrase, sortie souvent de la bouche des non cavaliers, est une erreur de jugement totale. Toute personne étant montée à cheval ne serait-ce qu’une fois, même lors d’une petite balade en bord de mer, se souvient à coup sûr du nombre de muscles endoloris par des courbatures les jours suivant cette charmante expérience.

L’équitation est effectivement un sport extrêmement complet qui sollicite tous les muscles du corps.


Pour avoir pratiqué l’équitation en compétition je sais le soin qu’apportent les cavaliers à leur monture concernant la préparation et la récupération de leur cheval : choix très précis du matériel, soins physiques et suivi vétérinaire, alimentation adaptée, plan d’entrainement, périodes de repos...


Quant aux cavaliers, hormis les quelques échauffements qu’ils apprennent au tout début de leur apprentissage et qu’ils oublient de pratiquer une fois sortis de l’école d’équitation, il est très rare de les entendre parler de gainage, d’étirements, de préparation physique, de récupération.

Or 90% des cavaliers ont des troubles musculo-tendineux ou des lombalgies liés non seulement aux chutes mais surtout à la pratique intensive de ce sport. Un propriétaire de cheval monte en moyenne 5h à 7 heures par semaine, sans parler des cavaliers de concours qui peuvent passer plusieurs heures à cheval par jour.

Vous me voyez venir…..


Il est grand temps que les cavaliers pensent « duo » en matière sportive.

Une préparation et une récupération optimales pour eux, en plus du focus sur le cheval, ne fera qu’améliorer leurs performances en concours, leur plaisir de monter au quotidien avec de meilleures sensations et bien sûr permettra d’éviter les périodes oú le cavalier est à pied car « tout cassé ».


Si le sujet vous intéresse je vous propose de lire cet article très intéressant de l’IFCE et des Haras Nationaux :

https://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/equitation/la-sante-du-cavalier/condition-physique-du-cavalier-1-une-necessite.html


Si vous êtes cavalier mais que la lecture n’est pas votre fort, je ne saurai que vous conseiller fortement de travailler votre préparation et récupération afin d'éviter les blessures et problèmes physiques liés à votre pratique.

Bien évidemment j'ajoute que le massage sportif sera un moyen très intéressant de prendre soin de votre musculature.... tout aussi importante que votre monture :)


124 vues

 

Inspiration Massages, entre Annecy et Genève

48 rue du centre - 74350 Cruseilles Tél: 0627060974

Email: emmanuelle@inspirationmassages.com

(Massages non thérapeutiques)